Obia
Colin Niel, [Le Rouergue - 2015]

Extrait : "Se perdre en forêt, le principal danger. Ils avaient parcouru plus d'un kilomètre. Beaucoup auraient tout de même essayé de chercher leur chemin, de retracer l'itinéraire emprunté à l'aller. Ils auraient guetté chaque détail, chaque branche cassée, chaque feuille pliée comme autant de signes encourageants. Mais tous deux savaient que c'était prendre un risque plus grand : celui de s'éloigner davantage." [p414]

Coupable ? Victime ? Qui est qui ? Pendant 500 pages, Colin Niel nous tient en haleine avec une intrigue policière bien menée sur fond de guerre civile au Surinam et de la façon (une nouvelle fois épouvantable) dont la France accueillit les réfugiés, de trafic de drogue, et, avec un capitaine Anato toujours à la recherche de son passé.