La Montée des cendres
Pierre Patrolin, [P.O.L - 2013]

A Paris, en hiver, un homme emménage. La saison des pluies est intense, le gris est dans l'air, l'eau de la Seine monte d'autant de gouttes qui se fondent en son cours. L'homme dans son nouveau chez lui s'aperçoit d'un briquet oublié par les déménageurs. Ce briquet vient marquer le début d'une obsession, celle du feu, des flammes, de la chaleur, de la brûlure et du foyer. Le feu qui s'éteint dans la cheminée devient le lieu de toutes les peurs et de toutes les solitudes. Dès lors, il ne vivra plus que pour le nourrir et faire qu'il ne s'éteigne jamais. Le récit de Pierre Patrolin montre les prémisses d'une catastrophe à venir, l'éclosion obsessionnelle d'un petit mal ordinaire rongé par l'habitude et qui prendra des proportions d'apocalypse.
Julien marchand