Boussole
Mathias Énard, [Actes Sud - 2015]

Lors d'une nuit d'insomnie Franz Ritter, musicologue viennois se remémore sa vie, ses voyages en Orient et son amour pour Sarah. Une belle histoire d'amour, dessinant en creux le portrait de cette femme qui est un des personnages principaux de l'histoire, mais aussi une réflexion sur ce qui fonde chacun de nous, ce que nous sommes, ce que nous voudrions être... car, au fond, qu'y a t-il à l'Orient de l'Orient?

Dans un récit très dense, très rythmé, les titres des chapitres scandent les heures et les minutes qui s'écoulent. Mathias Enard, sans aucune superficialité nous fait partager (j'ai envie d'écrire nous entraine, nous hisse, nous happe, nous plonge... etc) son immense érudition, aussi bien littéraire que musicale, et son amour pour les pays du moyen-orient.

Extrait : "Il est étrange de penser qu'aujourd'hui en Europe on pose si facilement le nom de "musulman" sur tous ceux qui portent un patronyme d'origine arabe ou turc. La violence des identités imposées." [ p259]